Cette vidéo de The Story of Stuff montre de façon très éloquente les méfaits du polyester pour l’environnement.

Aujourd’hui la majorité des vêtements sont en polyester, ou au moins avec un pourcentage de polyester. Or des petites particules de microfibres se détachent des vêtements lors du lavage en machine et ne sont pas filtrées car trop petites. Du coup elles se retrouvent dans les océans, où elles attirent des d’autres polluants et sont finalement ingérées par des poissons, et donc enfin par nous. Ces microparticules seraient les plus importants pollueurs marins. Une étude de l’Université de Gand, montre que l’on trouve par exemple 100 microparticules en moyenne pour 100g de chair de moules.

Les micro-plastiques sont des particules issues du pétrole, le plus souvent du polyéthylène et du polypropylène qui pourraient être remplacées par des matériaux non synthétiques. Mais les dirigeants des industries textiles se disent « non intéressés » car les matériaux naturels rendraient les vêtements trop chers à la production. La solution serait donc a priori plutôt du côté des techniques de filtration des eaux. The Story of Stuff a lancé une pétition pour que les marques reconnaissent ce problème et trouvent ensemble des solutions.

Les Français font 7,3 milliards de machines chaque année. À raison de 2000 fibres dans l’océan pour un seul vêtement dans une machine, on déverse donc – en France – chaque année au mimimum 14,6 billions de particules de microfibres dans l’océan.

De quoi inciter à troquer son pantalon de yoga pour un article plus écolo…

1 comment on “J’ai des microfibres dans mon assiette”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *