Hier je suis passée dans une grande enseigne de décoration pas chère. J’ai toujours tendance à y acheter des choses dont je n’ai pas besoin, juste parce que je trouve ça mignon et pas cher. Alors que j’hésitais entre deux articles, j’ai eu un flash d’un post de la créatrice de la marque Elle y expliquait avoir vu ses coussins nuages – créés en 2010 il me semble, alors que personne à l’époque ne faisait de coussins en forme de nuage – mais aussi citrons et autres modèles dans le catalogue d’une grande enseigne d’articles de mode et décoration pour enfants. Les deux articles étaient vraiment similaires. J’ai reposé les articles que j’avais pris et je me suis promis de faire plus attention à mes achats. 

 

Et voilà qu’aujourd’hui je tombe sur cet article de Paulette Magazine sur le plagiat des créateurs par de grandes marques… Il peut arriver qu’ayant vu une création sur pinterest ou dans une boutique, l’inconscient l’enregistre et on frôle le plagiat en croyant vraiment l’avoir imaginé. Mais à ce point, ça ne me paraît pas être de l’ordre de l’acte involontaire.

Je dois dire que ça me dépasse qu’ils éprouvent le besoin d’aller copier les petits créateurs alors qu’ils ont largement les moyens d’embaucher de bons designers. Si les leurs ne sont pas assez créatifs, ils peuvent toujours essayer de débaucher les petits créateurs, ou leur proposer une collaboration. Mais non, leur impunité est tellement établie qu’ils n’ont même aucun scrupule à le faire, pourquoi payer alors qu’on peut juste se servir ? Je trouve ça incroyable qu’une marque comme Zara puisse avouer avoir copié une créatrice en lui répondant « Certes nous avons copié mais vous n’êtes pas assez populaire pour vous défendre face à nous. ». Dans l’article de Paulette, Elise Chalmain créatrice d’un tee-shirt dont le concept a été repris par Zara explique pourquoi elle n’a pas attaqué la marque : “Louboutin a essayé de s’attaquer à Zara parce qu’ils avaient sorti des chaussures à semelles rouge et a perdu. Je ne suis pas Louboutin, je n’ai aucune chance. Je ne cherche pas à ce qu’ils reviennent vers moi, je ne veux pas être attaquée par diffamation mais bon, leur tee-shirt sort 3 mois après le mien, c’est quand même une grosse coïncidence.” 

Alors voilà, je soutiens le message de Paulette et je soutiens les créateurs en achetant leurs produits plutôt que des copies fabriquées dans de très mauvaises conditions…

1 comment on “Je soutiens la création”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *